Lors de sa création en 2002, la marque alsacienne Siméo proposait des outils assez innovants et rafraichissants dans le monde de la cuisine, comme les machines à pop-corn ou barbe à papa, la fontaine à bière, la fontaine à chocolat, la machine pour réaliser des cupcakes… Elle s’est par la suite un peu assagie et commercialise désormais du petit électroménager, à l’image du blender chauffant Siméo PC290/01.

Notes moyenne des utilisateurs 64/100

Présentation et caractéristiques du Siméo PC290/01
 

Au premier coup d’œil, le blender chauffant Siméo PC290/01 est un outil tout à fait commun. Il est noir et en inox, ce qui lui permet de bien s’intégrer à n’importe quelle cuisine. Néanmoins, comme son nom l’indique, il présente l’avantage d’avoir une option chauffante et de posséder une résistance, ce qui en fait un allié doublement intéressant pour votre cuisine. Ainsi, grâce à sa puissance de 1350 Watts et à ses trois vitesses possibles, vous pouvez concocter des soupes et autres préparations liquides. Le bol est en verre et affiche une contenance assez conséquente.

Celle-ci s’élève à 1,4 litre pour une soupe, et même 1,75 litre pour une préparation froide. Vous pouvez régler la température à trois niveaux différents (60, 80 ou 100°C), mais vous avez aussi la possibilité de la personnaliser suivant le résultat que vous souhaitez obtenir. En termes de réglages, l’appareil dispose de plusieurs fonctions préprogrammées, pour préparer des soupes ou des desserts à base de glace pilée.

Préparer de tels plats sera facilité par le couteau à quatre lames en inox, dont on nous promet qu’elles permettent un mixage parfait. L’appareil présente en outre l’avantage assez unique d’être équipé d’un bouton de départ en différé, lequel offre une plus grande liberté aux cuisiniers et cuisinières. Finalement, le blender chauffant Siméo PC290/01 est livré avec son panier vapeur pour la cuisson de légumes et son livret de 24 recettes. Il est également garanti deux ans.

Les points forts
 

Le blender chauffant Siméo PC290/01, comme tout bon appareil de cuisine, présente de nombreux avantages et points forts. En termes de prise en main, il faut avouer qu’il est très simple d’utilisation. Il possède un large affichage numérique, qui permet de garder un œil sur la température lorsque l’on cuisine, et ses nombreux boutons de réglages offrent assez d’options pour que chacun y trouve son compte. Les pieds du blender sont ventousés, ce qui offre une stabilité très importante pour ce genre d’outil qui demande à être utilisé dans de bonnes conditions de sécurité.

Dans le même temps, le couvercle, s’il est mal positionné ou pas assez hermétiquement fermé, empêche un démarrage intempestif. Le fond du bol est anti-adhérent, une particularité très appréciée lors du lavage, lequel s’en trouve largement facilité. Ainsi, les aliments ne collent pas et il est plus facile de verser la préparation dans un bol ou un verre. En termes de lavage, le bol présente en plus l’avantage d’être suffisamment large pour être bien nettoyé, toujours à la main, après utilisation.

Il faut avouer que la possibilité de faire monter à 100°C l’eau directement dans le bol du blender aide bien à décoller toutes les saletés un peu récalcitrantes. Les fonctions chauffantes sont d’ailleurs très fiables et plus performantes que celles des appareils concurrents : 1 litre d’eau passe de 20°C à 100°C en seulement neuf minutes. Enfin l’énorme avantage, assez unique, de cet appareil est sa fonction départ en différé, réglable jusqu’à douze heures.

Les points faibles
 

Si le blender chauffant Siméo PC290/01 est un appareil tout à fait fiable et très accessible en termes de prix, il présente malgré tout quelques inconvénients sur lesquels il convient de s’arrêter un moment. Malgré les promesses affichées par la marque, celles-ci ne sont pas toujours tenues. Le mixage est par exemple insuffisant. Cela peut poser un problème lors de la confection de smoothies : l’effet recherché est d’avoir un mélange homogène et lisse, or il se peut que vous obteniez une boisson assez épaisse, avec quelques morceaux de fruits ayant survécu aux lames du blender.

Ce point faible peut également se révéler assez contraignant lors de la préparation de glace pilée, lorsque vous activez la fonction prévue. Le blender ne possède pas de fonction Pulse, contrairement à bon nombre de ses concurrents, ce qui le pénalise un peu sur le marché des blenders. Malgré cela, l’appareil est très bruyant. Dites adieu à votre discrétion lors de la préparation de soupes et autres mets : réglé à la vitesse maximale, le bruit atteint les 81 dB. Les deux derniers petits inconvénients de cet outil seraient certainement son couvercle étanche qui, bien qu’amovible, n’est pas très maniable, et le fait que le bol ne se démonte pas. Il faut alors impérativement le laver à la main, à cause des éléments électriques qui le composent.

Notre avis sur le blender chauffant Siméo PC290/01
 

En définitive, le blender chauffant Siméo PC290/01 est un appareil tout à fait fiable et sans prétention. Il présente certes des inconvénients (notamment liés à ses lacunes en termes de mixage), mais il reste un allié pour toutes vos préparations liquides et présente des fonctions très appréciables et assez uniques, à l’image du départ en différé. C’est finalement un blender abordable pour des prestations raisonnables.

LAISSER UN COMMENTAIRE